AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez|

FIGHT FIGHT FIGHT [X]

avatar
Zune De Laudreuil
353
Scorpion

Feuille de Personnage
Maîtrise des Pouvoirs:
75/100  (75/100)
Première Impression Donnée:
Relations:
MessageSujet: FIGHT FIGHT FIGHT [X] Lun 9 Déc - 12:03

Rosaire... C'est un peu le lieu de mes vacances. Là la guerre entre humains et yokais n'a jamais eu de cesse et... C'est carrément cool !
Ouais, car quand on y traîne, on peut y bastonner ce qu'on veut. Ce coup-ci, j'y suis allée seule. C'est un peu débile mais ça s'est fait comme ça. Un coup d'tête. J'chuis partie, j'ai pas dis où j'allais... C'est tout. Je sais qu'à la maison, ma mère m'attends avec une poche de sang dans laquelle elle a diluée de l'alcool, histoire que j'ai plus vite envie de rentrer. Mais bon, j'ai trois cent cinquante ans et des patates, maintenant, je vais pas faire ma gamine à rentrer au port dès que la bouffe est bonne.
Je suis en plein milieu du champ de bataille, comme une bonne cruche. Je fais souvent des missions un peu suicidaires comme ça, mais je maîtrise du début à la fin. L'affrontement a commencé, les humains tirent leurs premières balles en argent. Cela fait longtemps qu'après le combat ils remuent le champ de bataille histoire d'en récupérer les miettes. L'argent, ça manque énormément en ces temps détestables.
Je saute dans les airs, jouant sur ma télékinésie, celle que les Vampires du coin n'ont pas, pour voler haut dans les airs et faire un triple salto arrière. Je retombe en plein milieu du camp ennemi, trop proche d'eux pour qu'ils puissent tirer. Je ne leur laisse même pas le temps d'ajuster. NYANG.
Un, deux, trois... Ils tombent en masse, à chaque fois que j'arrive à en attraper un. C'est la même rengaine, qui finit même par devenir lassante. Je lui saute dessus, lui croque la gorge en arrachant la jugulaire et le laisse tomber à terre. Puis j'en prends un autre, etc, etc, etc...

Au bout d'un moment, parmi les nombreuses blessures que je finis par me coltiner, l'une d'entre elles finit par être plus dangereuse que les autres. J'ai alors un dernier regard que l'amoncellement de cadavres -ils n'ont pas que moi à affronter après tout, et je file aussi vite que possible loin du champ de bataille. Là, perchée sur une colline, tenant ma blessure -une lame imbibée d'acide s'était enfoncée dans mes côtes-, je regarde le combat. De temps en temps, mon visage se tord en une grimace de douleur.
Je ne suis du côté de personne, mais, par principe et par goût, il m'arrive souvent de me ranger du côté des Yokais. C'est surtout car si je les attaquais, je pourrais tomber sur du sang non-comestible. Avec les humains, je suis sûre que ça aura bon goût.
Au bout d'un moment, un Gigantesque apparait sur le champ de bataille. Les Gigantesques, ce sont des Yokais si grands qu'en général, on les confonds avec des montagnes. Celui-là est si haut qu'on ne voit pas plus loin que ses hanches. Le reste est caché par les nuages. Il avance vers l'armée humaine et... SCRATCH. Finit... Ou pas. Visiblement ce dernier a dû marcher sur un truc dur car son beuglement strident envahit l'air et résonne à des kilomètres. Il lève le pied, recule et... Écrase l'armée Yokai. Eh bah ça c'est du bon boulot dis-donc !
Quelqu'un s'est aussi installé à côté de moi. Il regarde lui-aussi le spectacle. C'est un garçon aux cheveux cyan. Je lui adresse un sourire et je me lève. Une énorme cicatrice lui barre le visage et j'ai bêtement l'impression de l'avoir déjà vu. Là, comme ça, à l'instinct, il m'a tout l'air d'un humain mais cela ne l'a nullement gêné de s'installer à mes côtés.


- Tu comptes rester dans l'coin ?
- Non, je vais rentrer. Mon Maître m'attend.


Donc c'est bien un humain, qui plus est pas du coin. Petite révérence et je me casse. Le Gigantesque a fait de même. Quelques soldats, quelques braves soldats, même, se sont relevés et ont recommencés le combat. Je m'approche des morts et mourants et leur sourit calmement. Faces anonymes que l'on ne pourrait plus reconnaître, visages beaux, figures laides, déformées par la mort. ...En fait, les cadavres ont tous la même tronche. J'hausse les épaules. Un Yôkai mourant supplie, appelle à l'aide. Non, désolée. Pas ce soir.

FIGHT FIGHT FIGHT [X]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Jamaica struggles to fight crime
» Bite fight...
» Davy Back Fight !
» Dino Fight
» isveig Ϫ and the only solution was to stand and fight.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Orphelinat Sanada :: L'Extérieur :: Lieux dangereux-