AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez|

Cimetière

Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: ♪ Etsuko Lullaby Mer 17 Juin - 19:07

Présentation ::
Nom :: Lullaby
Prénom :: Etsuko [Signification Enfant du plaisir]
Age :: 12 petits Printemps
Race :: Tatari mokke
Origines :: Sûrement anglaise, c'est son premier souvenir...
Groupe Sanguin :: O+
Objet Fétiche :: Petit ruban qu'elle mets à tout ses vêtements, même si ça ne lui va pas.
Phrase favorite :: "We welcome this happiness tonight !"
Niveau de connaissance ?:: Bah, elle est quand même assez intelligente ! Elle sait donc lire, écrire, compter...
Jouet/peluche préféré ? Bah, sa peluche "Airi", qui ressemble à une marmotte... Sinon elle adore les petits robots mécaniques (comme dans l'ancien temps)

Présentation physique :: D'âge en âge, le physique et les vêtements d'Etsuko n'ont pas vraiment changés... Elle est plutôt petite pour son âge, fait environ 10 ans, bien que depuis son réveil, elle doit en avoir justement une douzaine... Ses cheveux blonds-dorés mi-longs, sont souvent attachés par une sorte de bando-ruban bleu, qu'elle accorde avec le reste de ses vêtements, très fillette et souvent marin dans les teinte blanc et bleus. Ses vêtements sont souvent très mignon, de belles jupettes souvent accompagné de petites sandalles bleu très foncées...

Présentation Morale :: Petite fille passive, la jeune Etsuko est plutôt rêveuse et aime beaucoup jouer seule, dans un coin, à regarder les autres. Elle n'en est pas moins têtue et énergique. Elle peut courir pendant des heures et des heures sans être lassée... Elle aime les sport de groupe, même si les jeux solitaires l'attire. Elle aime faire la rencontre des gens et apprécie qu'on s'intéresse à ses passions... Quand il s'agit d'une personne méchante, elle garde son air gentillet et essaye de calmer les choses calmement... Pour cette fillette, la vie ne doit pas être vue comme un fardeau, mais plutôt la pellicule d'un long film dans lequel il faut profiter de chaque images... Parfois, elle est un peu grenouille à grande bouche, c'est-à-dire dire les chose qu'elle pense, même si ça plait pas à certain, ou alors suivre une discutions pas de son âge...

Histoire :: Un jour, en plein milieu de Londres, une petite fille d'environ quatre ans se réveiller... Elle ne comprends pas ce qu'il se passe, est déboussolée... Ses vêtements sont sales, déchirés, froissés... Qu'est ce qu'elle peut bien faire là ? Jeune esprit venu de l'au-delà pour une tache, n'est même pas fichu d'être mise au courant des évènements... Et d'être dans un corps de gamine de quatre ans, dés sa naissance, seule, en plein milieu d'une rue, cela n'aide pas tellement. Complètement perdu dans cette environnement inconnus, la fillette s'avance d'un pas inquiet dans les rues de Londres. Elle demande, dans un langage pas très distinct, aux gens qui l'entour où elle est, pourquoi elle est là ? Mais personne ne semble la remarqué... Ou quelques regards méprisants viennent lui transpercer le cœur... Trouvant les gens beaucoup trop énervés et méchants, la jeune spectres s'est mise à marcher, marcher, marcher, juste en s'arrêtant et pour ''dormir''. Elle pouvait tout bêtement traversé les murs et ne se gênée pas pour aller tout droit, sans obstacle. Pendant plusieurs année de sa vie, elle fit plusieurs fois le tour du globe. Elle s'instruisait naturellement, et appris toute les langue, enfin presque, du monde. Un jour, vers son apparence de huit printemps, elle vit quelqu'un mourir devant elle. Une personne seule, dehors, dans le froid de l'hiver. Lui prenant sa joue, sa véritable forme prit naturellement le dessus. Elle amena intuitivement cette personne au paradis, sans réfléchir. Reprenant sa forme d'enfant devant les portes, elle pencha la tête et fit un bref au revoir à l'âme de la personne décédée... Puis, après cette instant presque normal dans sa vie, bien qu'elle n'avait jamais fait cela, elle reprit sa marche, tout droit, toujours tout droit. Ce n'est qu'à un moment, une soir du nouvelle an, quand elle n'avait qu'une dizaine d'année, que un mur in-traversable lui barra la route. Aucun mur du monde ne pouvait faire une telle chose, sauf celui de l'orphelinat Sanada... Elle sonna dans la minuscule sonnette, et laissa les gérant prendre soin d'elle. Elle pris Airi, qu'elle avait eu bien avant, et devenu officiellement "Orpheline dans L'Orphelinat Sanada"...
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: ♪ Yudi Homadi Jeu 18 Juin - 10:12

Nom : Homadi
Prénom : Yudi
Age : 120 ans, 17 ans en aparence
Race : vampire
Origine : inconnu
Groupe sanguin : A+
Objet : un vieux bracelet
Phrase favorite : aucune
Connaissance : Yudi est quelqu'un de très intelligent, avec une grande culture

Physique : Yudi mesure dans les 1,70 m il est donc de taille moyenne. Il a une apparence assez svelte mais avec une grande force physique. Sa cicatrice sur le visage est l'une de ses particularité physique.

Moral : Ayant un comportement assez social, Yudi se fait en général assez d'amis, mais sa véracité prends parfois le dessus ce qui peut lui attiré des ennuis. Malgré sa race de vampire et sa soif naturel de sang il reste quelqu'un au service de ceux le lui demande avec gentillesse et détresse

Histoire : L'histoire de Yudi est finalement assez flou, vu qu'il parle très peu de lui peu de gens le connaisse vraiment. En tout cas tout a commencer au fin fond de l'Europe (l'endroit exact reste inconnu). L'Europe reste l'endroit de sa transformation vampire, Yudi se souvent juste d'une vive morsure au coup lors d'une nuit tranquille. Après plus rien, il s'est réveillé avec une soif de sang. Il intégra assez vite un groupe vampirique. Il fut envoyé au Japon, d'où son nom "Yudi Homadi". Ah, les gens croyaient que c'était son vraie nom ? Hé bien nom, ce n'est qu'un nom d'emprunt.
avatar
Créa-Main
23
Coq Scorpion

Feuille de Personnage
Maîtrise des Pouvoirs:
0/0  (0/0)
Première Impression Donnée:
Relations:
http://orphelinat-sanada.forumactif.org
MessageSujet: Re: Cimetière Jeu 18 Juin - 14:30

Je ne peux pas te valider. Il te manque une ou deux lignes pour le physique. Voilà.
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Cimetière Jeu 18 Juin - 16:44

Physique :
Yudi mesure dans les 1,70 m il est donc de taille moyenne. Il a une apparence assez svelte mais avec une grande force physique. Sa cicatrice sur le visage est l'une de ses particularité physique. Ses cheveux châtains foncé presque noir retombent aux épaules, sauf parfois quand il se fait une queue de cheval avec, ses yeux sont noir de temps en temps d'un noir perçant par contre ses dents sont d'une blancheur presque élégante.
avatar
Rin Halb
26
Chèvre Gémeaux
Dans un couloir, foutez-moi la paix !
Grr

Feuille de Personnage
Maîtrise des Pouvoirs:
50/100  (50/100)
Première Impression Donnée:
Relations:
MessageSujet: Re: Cimetière Jeu 18 Juin - 17:18

-Qu'est-ce qu'on dit à propos du réglement ?

-Sinon, les lignes sont bonnes, tu es validé après confirmation de l'admin. Peut-être devrait-tu prendre un avatar type manga ?


Ps :: Chez nous, les vampires ressemblent plutôt à ca ::
Spoiler:
 




Let me tell you about the night,
Of dark passion that shuns the light,
Don't you hold it back,
The deepest flame burns always black
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Cimetière Jeu 18 Juin - 17:20

Ben merci. ^^ bon forum à toi
avatar
Créa-Main
23
Coq Scorpion

Feuille de Personnage
Maîtrise des Pouvoirs:
0/0  (0/0)
Première Impression Donnée:
Relations:
http://orphelinat-sanada.forumactif.org
MessageSujet: Re: Cimetière Jeu 18 Juin - 17:54

Il ne te manque que le code. Je ne te valide toujours pas. Vas voir les règles; prend un avatar d'un manga quelconque et je te validerai.

Edit Etsuko :: Oh ! Un Modo qui écrit mal >w<""... Je corrige cette horreur, pardon, c'plus fort que moi. Sinon, oui, il manque plus que ce fameux code ! x3
avatar
Rin Halb
26
Chèvre Gémeaux
Dans un couloir, foutez-moi la paix !
Grr

Feuille de Personnage
Maîtrise des Pouvoirs:
50/100  (50/100)
Première Impression Donnée:
Relations:
MessageSujet: Re: Cimetière Ven 19 Juin - 17:54

Présentation validée, même si j'aurais aimée que tu nous donnes la clée du réglement.....
Rajoute-la à l'occasion !




Let me tell you about the night,
Of dark passion that shuns the light,
Don't you hold it back,
The deepest flame burns always black
avatar
Créa-Main
23
Coq Scorpion

Feuille de Personnage
Maîtrise des Pouvoirs:
0/0  (0/0)
Première Impression Donnée:
Relations:
http://orphelinat-sanada.forumactif.org
MessageSujet: Re: Cimetière Ven 19 Juin - 18:21

Si on laisse nos amis passer sens la clef les autre nous trouveront asser arbitraire je te demande de la rejouté stp

Edit Rin :: Mais-heu ! Ca fait deux fois que tu me fait le coup ! >O< C'est ce que je viens de dire, j'ai pas besoin d'un perroquet ! >.<
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Cimetière Sam 20 Juin - 21:30

Bel... J'suis Modo. Alors que j'ai pas la clé directement, c'pas la mort.... u_u""""

Sinon, Arigatô.
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Cimetière Dim 21 Juin - 9:11

Règlement lu et approuvé. ^^
avatar
Rin Halb
26
Chèvre Gémeaux
Dans un couloir, foutez-moi la paix !
Grr

Feuille de Personnage
Maîtrise des Pouvoirs:
50/100  (50/100)
Première Impression Donnée:
Relations:
MessageSujet: Re: Cimetière Dim 21 Juin - 12:12

Bah vlà, bienvenue.

Tu peux commencer à jouer. ^-^




Let me tell you about the night,
Of dark passion that shuns the light,
Don't you hold it back,
The deepest flame burns always black
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: ♪ Yûki Kasha Jeu 24 Mar - 20:12

Présentation ::

Nom :: Kasha
Prénom :: Yûki
Age :: 4 ans
Race :: Ange
Origines :: deux anges; son père et sa mère.
Groupe Sanguin :: O+
Objet Fétiche :: Son doudou en forme de lapin blanc
Phrase favorite :: Sa phrase favorite ? Non, elle en a pas.
Niveau de connaissance ? (Sait parler, sait lire et écrire) :: Yûki sait parler et un peu écrire. Mais pour la lecture, c'est beaucoup plus dur pour elle.
Jouet/peluche préféré ? Bah, son lapin blanc

Présentation physique (2lignes min) :: Yûki est une petite ange très mignonne, elle a constemment un sourire sur ses lèvres beige clair. Ses yeux sont aussi bleus que l'océan et l'on pourait presque se noyer dedans. Elle possède une chevelure d'or qui lui arrive jusqu'aux épaules et deux grandes ailes aussi blanches que la neige sont délicatement posées sur son dos.

Présentation Morale (2lignes min) :: Yûki est une petite ange qui ne sait pratiquement rien de la vie. Elle est timide et très sensible, elle pleurera très facilement quand quelque chose ne va pas. Mais sinon, elle est très gentille et les personnes qui sont avec elle sont très heureuses de l'avoir recontrée ! Une vraie petite ange quoi !

Histoire (4lignes min) :: Il n'y a pas beaucoup de chose a dire sur le passé de Yûki à vrai dire. Elle a vécut avec ses parents jusqu'à l'âge de 4 ans, elle vivait avec son père, Ichiru et sa mère, Maria. Ils prenaient grand soin de leur petite fille mais ils furent obligés de l'emmener à l'orphelinat sanada puisqu'ils ne voulaient pas sa mort. Ils eurent raison de l'emmener car quelques jours plus tard, on apprit qu'ils furent assassinées par des hommes. Bien sur, Yûki n'est pas au courant car cela l'aurait beaucoup touchée.
avatar
Raidoh Momoji
252
Scorpion

Feuille de Personnage
Maîtrise des Pouvoirs:
25/100  (25/100)
Première Impression Donnée:
Relations:
MessageSujet: Re: Cimetière Ven 25 Mar - 20:11

Manque juste ''le lu et approuve le règlement'' mais sinon à part ça, je pense que ça sera bon..


~ Code de Lecture : *Pensées* ''Action'' - Dialogue - Narration..



avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Cimetière Dim 27 Mar - 16:49

Ah d'accord ^^ Alors j'ai lu et j'approuve le règlement ^^
avatar
Raidoh Momoji
252
Scorpion

Feuille de Personnage
Maîtrise des Pouvoirs:
25/100  (25/100)
Première Impression Donnée:
Relations:
MessageSujet: Re: Cimetière Dim 27 Mar - 19:22

cheers Bon.. Eh bien dans ce cas, Bienvenue à Sanada !!! cheers


~ Code de Lecture : *Pensées* ''Action'' - Dialogue - Narration..



avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Cimetière Dim 27 Mar - 21:39

merci !!! ^^
avatar
Belphegor Raziel

Feuille de Personnage
Maîtrise des Pouvoirs:
35/100  (35/100)
Première Impression Donnée:
Relations:
MessageSujet: ♪ Belphegor Raziel Lun 6 Jan - 1:47

Présentation ::

Nom :: Raziel
Prénom :: Belphegor
Age :: 400 16 ans humain
Race :: Démon
Origines :: Fils du dieux et d'une futur démone il devient leur chef
Groupe Sanguin ::Ab+
Objet Fétiche ::diadème d'argent
Phrase favorite :: Si tu veux

Présentation physique (4lignes min) :: Bel et grand environ 1m70 il est Blond cheveux qui tombe sur ses yeux il et beau magnifique enfin pour les autres Yokai il porte un diadème d'argent entre ses cheveux habiller comme il le veux il à des marque sur le torse et une grand paire d'aile noir comme les ange. Il porte toujours un veste noir. Il porte aussi que des jeans.

Présentation Morale (4lignes min) :: Une personne sociable il et gentil ne veux pas faire le mal mais et d'un puissance incomparable un ange dise certain pourtant le sang qu'il à sur les main il à une devise tu tue pour te protéger pas pour t'amusait il à l'âme noir mais essaye de paraitre aussi gentil que possible un personne à la face cacher

Histoire (6lignes min) ::Il naquit en 2600 10 ans plus tard sa mère quitta le dieux pour rejoindre le diable qui adopta Bel en l'instruisent sur les manière de vivre lorsqu'il eux 200 ans il fut abandonner sur terre et pour survivre il dut manger de la chair humaine voila pourquoi il et passer du coté du bien lorsque il entrat
dans l'orphelinat il fut tout de suite adoré de tous mais depuis 5 ans un guerre interne le tourmente dieux ou diable bien ou mal ying ou yang, Bel et un amis à avoir pas un adversaire.
avatar
Kester Torrance

Feuille de Personnage
Maîtrise des Pouvoirs:
10/100  (10/100)
Première Impression Donnée:
Relations:
MessageSujet: ♪ Kester Torrance Sam 5 Juil - 20:17



Torrance Kester




* Âge :: 16 ans
* Origines :: Rosaire
* Groupe Sanguin :: A+
* Objet Fétiche :: Ses lunettes ? En fait, il a tellement de livre qu'il affectionne que c'est une chose difficile à définir.
* Phrase favorite :: Il n'en a pas.
* Pouvoir(s) :: Passer d'une ombre à une autre, il ne maîtrise que légèrement cette technique. Il n'aime pas l'utiliser, ça lui fait peur. Le domaine qu'il manie avec plus d'aisance est la manipulation des ombres. Il ne peut pas manipuler les ombres trop grandes, cependant.
Race :: Élémentaire d'Ombre

« T'es qui, p'tit bonhomme ? »

« Kester... Ma maman et mon papa... Ils sont partis sans moi... »

Ils étaient partis depuis longtemps. Les haillons sales qui habillaient l'enfant en témoignaient clairement. La dame en face de lui, vêtue d'une tenue légère découvrant au maximum sa peau laiteuse, avait l'air embarrassée. 

« Pourquoi ils sont partis ? »

« Parce que... La guerre les a appelé. »

L'expression perplexe de la catin ne captait pas l'attention du petit. Les jours d'errance l'affaiblissaient de minutes en minutes. 

« T'as quel âge ? »

« Six ans... »

Elle travaillait, elle ne pouvait pas s'occuper de l'orphelin... Son service se terminerait bientôt, n'est-ce pas ? Il pouvait attendre quelques heures. Pour ne pas le fatiguer d'avantage, elle le mena dans une ruelle remplie de caissons qui pourraient lui servir de chaises. Le gamin la suivit sans poser de questions, il n'en pouvait plus de traîner comme un malpropre. Le sommeil s'empara de lui l'heure suivant le départ de la prostituée, l'heure d'après, elle le secouait pour le réveiller. 

« Gamin. Gamin ! Écoute moi ! »

Depuis combien de temps essayait-elle de lui parler ? Ce n'était qu'à cet instant qu'il comprit qu'elle lui proposait de vivre avec elle, dans un endroit appeler maison close. Qu'est-ce que c'était ? Une boîte fermée ? Il ne le savait pas, ses pensées allaient vers une maison à la porte fermée à clé, rien de plus compliqué. Elle le tira par la main pour le sortir de sa rêverie après son acceptation. La dame ne semblait pas particulièrement heureuse, mais il voyait bien qu'elle était un peu contente d'avoir trouvé un enfant. Elle lui a expliqué, en arrivant devant la maison à la porte fermé à clé, qu'elle ne pouvait pas avoir d'enfant à cause de son travail et de son corps. Déjà, elle n'avait pas un amoureux, elle en avait des milliers. 

La porte de la grande maison n'était pas fermée à clé. Ils étaient passés par derrière, pour ne pas déranger la clientèle. La lumière jaunie de la cuisine aveugla le mioche lorsque sa bienfaitrice appuya sur l'interrupteur. Il faisait nuit depuis des heures maintenant, et elle n'avait pas entièrement vu son visage quand elle avait décidé de le prendre sous son aile. Lui, il ne l'avait pas bien regardé non plus. Le métier qu'elle exerçait s'accordait en tout point avec ses formes généreuses ! Seulement, l'enfant était bien trop jeune pour s'apercevoir du charme de la femme. 

« T'es mignon, en fait. Tu as faim, je suppose ? »

« Ou... Oui... » 

Le repas qu'elle entreposa devant lui fit briller ses yeux éteints, il n'attendait que ça. Manger,   reposer son petit corps... Il faillit s'étouffer lorsque la porte s'ouvrit avec brutalité, laissant entrer une dame plus âgé que l'autre.


« Marcelle ! J'ai entendu une voix de gosse, ne me dit pas que... »
Kester la fixait avec attention, curieux de savoir qui elle était. Celle qui l'avait récupéré, Marcelle,  cherchait ses mots pendant que l'autre soutenait le regard du gamin, choquée par sa découverte. 

« Il a été abandonné, je pouvais pas le laisser comme ça. Je sais que c'est pas un bon endroit pour un enfant, mais bon, je m'en occuperai ! Tu es d'accord, Julia ? »

« Ce n'est pas un animal, et ça implique de dépenser plus d'argent ! »

Le petit se contentait de manger en écoutant, mal à l'aise de se retrouver dans cette situation. Il ne voyait pas de riche avenir se dessiner devant lui, conscient que la misère l'avait enveloppé dès l'instant où il s'était retrouvé seul dans les rues malfamées. Rien que cette maison... Il en fit le tour après avoir mangé, après que Marcelle se soit arrangée avec la doyenne. Il était convenu qu'elle devrait s'en occuper avec son argent, et que lui, il devrait faire son possible pour ne pas déranger. C'était un accord basique et simple. En visitant, il rencontra les différentes femmes qui peuplaient l'habitat. Elles étaient toutes diverses et variées, mais il n'en comprenait pas le sens. La maison était effrayante, morne, et terne. Et pourtant, elle était aussi chaude, remplie... Il ne se sentait pas chez lui, et il ne sentirait jamais bien ici, mais c'était là qu'il vivait désormais. 

Marcelle lui montra sa chambre, qu'il devrait partager avec elle. Elle était spacieuse, il y avait de la place pour un matelas sur le sol, les murs étaient peints de couleurs chaleureuses et décorés dans un style ancien. On pouvait voir un petit espace salle de bain, que l'on séparait par un panneau. Pour  le rabattre, il ne fallait pas être claustrophobe, car l'endroit ne faisait que deux mètres cinquante sur trois. Le lit était défait, il était lui aussi de couleur chaude. Le rouge était un peu partout dans la pièce. Elle lui fit signe de s'asseoir sur une chaise le temps qu'elle lui prépare un lit. Il ne se fit pas prier pour obéir, ses fines jambes commençaient à vouloir le lâcher. Fatigué, il n'eut pas le courage d'enfiler la tenue qu'elle avait aussi préparée, il préféra se jeter dans le lit pour plonger dans  un  sommeil profond. 

Le lendemain, Marcelle lui fit don d'habits à sa taille, et elle lui expliqua le fonctionnement de la maison comme possible. Il était difficile de dresser une description convenable du lieu pour un gamin. Elle avait l'air gentille, mais les choses commençaient à changer. Il ne saurait dire pourquoi, il ne voyait plus sa bienveillance de la même manière que la veille. Ce n'était pas à cause de ses dires sur son travail, mais parce qu'elle lui laissait entendre qu'il servirait bientôt de bonne à tout faire. Il devait rembourser sa dette, disait-elle.

« J'ai... J'ai pas d'argent... »

« Je ne te parle pas d'argent, mais de travail. Ce ne sera pas grand chose, tu vas voir. Au fait... Hier, tu m'as parlé rapidement de l'abandon de tes parents, je n'ai pas tout compris, tu peux être plus clair ? »

« Tu sais, les rues sont détruites, le village a besoin de gens pour être défendu... Ils ont été appelés à se battre, mais... J'ai pas pu rester à la maison...  » 

Elle se tourna avec un regard inquiet, puis elle continua de lui expliquer ses tâches futures. 

Les jours, mois, et années qui suivirent restèrent graver dans la tête de notre protagoniste. Il fut vite pris pour la servante de la maison, celui qui devait faire les courses, ranger les chambres, nettoyer les pièces, faire la lessive, la vaisselle, le repas... Son côté économique lui vient du peu d'argent qu'il recevait pour faire tout ça. Pour lui, il ne restait presque rien, et pour manger, le peu qui remplissait le frigo le conduisit à chercher comment tenir longtemps avec peu. Ce n'était pas une façon de vivre, et il regrettait souvent d'avoir accepté d'aménager ici. Il n'était qu'un gosse, après tout. La vie n'avait pas été clémente avec lui. 

Souvent, pour ne pas dire tout le temps, il se faisait enfermer dans la salle de bain, le temps que les dames de la maison travaillent. C'était insalubre, dégoûtant, inadmissible pour un gamin. Il entendait tout. Même les livres ne pouvaient pas lui boucher les oreilles. Comment pouvait-il lire s'il n'avait pas d'argent ? La maison contenait un placard remplie d'ouvrages ! Le seul bonheur qu'il lui restait. Avec les années, il eut le temps de lire l’entièreté du débarras.  Lorsqu'il était dans la salle de bain, il lisait, encore et toujours. Il avait bien compris quel genre de  marché on faisait ici... 

Quand elles étaient saoules, il arrivait que certaines essaient de profiter de lui. Il ne se laissait pas faire, bien que la lutte soit constante, jamais il n'est devenu... La prostituée de la maison. Il était traité au même titre qu'un chien, et encore, même un chien pouvait être mieux considéré. Aussi, la violence était courante chez plusieurs d'entre elles, comme si les ordres entraient mieux lorsque l'on frappait avec force. Il a grandi comme ça, noyé dans la luxure, la violence... Il n'a pas développé d'amour pour ces choses là, au contraire !

Et l'éducation, dans tout ça ? Il allait à l'école, il était doué en français, pas tellement en maths, et pas du tout en sport. Cependant, les absences se répétaient souvent, inquiétant parfois les professeurs. Ce n'était pas toujours de la faute des catins, il arrivait qu'il ne se lève pas, ou qu'il préfère lire au lieu d'aller en cours. Là-dessus, il était libre, tant il n'était pas encadré pour ses études. Il se débrouillait malgré tout pour conserver une moyenne potable, digne de... De ce qu'il considérait comme bien ? Certainement. Il savait qu'il faisait son possible, et c'était l'important. Niveau relationnel, il était quelqu'un d'apprécié dans sa classe. Ni populaire, ni reclus, ce n'était pas une tombe aux airs lugubres. Son pouvoir, c'est une chose qu'il a essayé d'entraîner tout seul, conscient que Marcelle ne l'aiderait en rien.

S'il mentionnait la guerre lors d'un repas -il mangeait après elle, c'était plus reposant, mais il aidait/faisait le service-, il pouvait être certain qu'un silence gêné s'installerait dans la salle ! Silence suivi de Marcelle qui se levait pour le chasser rapidement. La bataille était sujet tabou. Elles pouvaient toutes être convoquées d'un jour à l'autre.

Dans l'année de ses quatorze ans, il faillit se faire prendre par un client. Il traversait un couloir quand l'homme sortit d'une chambre. Il agit comme une fille pour se dépatouiller. Ce fut bizarre pour lui, de parler avec une voix différente, de se plaindre d'une poitrine trop plate et de ces airs de garçon manqué. Il n'empêche que l'homme changea immédiatement d'attitude... Une fois le client évaporé, il ne put retenir des pleurs de peur. Marcelle le trouva adossé au mur, la tête dans les mains pour cacher son visage inondé. Son comportement à elle avait aussi changé au fil du temps ! Elle restait gentille avec lui, mais ce n'était pas comme quand elle l'avait trouvé. 

Les fugues, il avait déjà testé. Le même problème persistait toujours ; Comment se nourrir, se vêtir, vivre sans argent ? Il n'en avait jamais eu beaucoup, mais moins que ce qu'il avait déjà, c'était trop peu, c'était rien. A de nombreuses reprises, il dû rentrer, se faire punir, et regretter son geste. Elles ne tenaient pas spécialement à lui, mais le ménage devait être fait. La doyenne avait parfois des conseils à lui donner, il appréciait ces moments, ils lui donnaient l'impression de vivre normalement.

L'année de ces 16 ans, Marcelle lui déclara qu'il quittait la maison.

« On a besoin de moi au front. Je vais pas te le cacher, les autres ne veulent pas gérer un ado. Donc, demain, je m'en vais et toi aussi. On n'a pas d'argent pour toi... Elles ne souhaitent pas partager. »

« Je vais me retrouver à la rue... ? »

Le brun commençait à paniquer à cette idée. La prostituée était désolée pour lui, mais surtout pour elle.

« Tout juste. »

Les événements s’enchaînèrent à partir de cette déclaration. Il fut jeter dehors, et une semaine plus tard, quelqu'un venait le recueillir. La proposition était cent fois plus alléchante que la première qu'il avait reçu, celle de Marcelle. Dans un pays en guerre, la solution d'une protection importante ne pouvait que le satisfaire. Il l'accepta, non sans appréhension, mais avec la motivation de se trouver en paix qui dominait.
Physique
Ses yeux noirs cachés sous une paire de lunettes rondes, il vous observe, l'air intéressé par la curiosité que vous pouvez être pour lui. Juste deux secondes, il ne s'attarde pas et secoue sa tignasse brune en dirigeant son regard ailleurs. Ses prunelles sombres brillent continuellement de cet éclat d'intelligence emprunt d'hésitation. Avec un geste mal assurée, il retire les verres qui corrigent sa vue, et agitée par une vieille habitude, sa fine main nettoie l'objet déjà propre. Ses yeux à présent découverts reviennent rapidement sur vous. Il semble différent. Les lunettes dissimulaient ses yeux hypnotiques. On dirait que plusieurs cercles sont incrustés à l'intérieur. Il ne laisse pas tout le temps indifférent lorsqu'il fixe quelqu'un ! Aussi flagrant que vous paraisse ce sentiment de malaise, il vous sourit pour le moins chaleureusement. La belle esquisse s'efface doucement lorsque, sans le savoir ou en le sachant, vous prononcez des paroles qu'il n'apprécie pas. 
A côté de vous, il n'est peut-être pas très grand. Sa carrure presque trop fine annonce un mètre soixante-trois avec un poids que l'on suppose ne dépassant pas les cinquante kilos. Il la couvre grâce à des habits de couleurs souvent neutres. Il n'est pas fort, tout dans son apparence le crie. Il est battit pour les activités intellectuelles, et il n'a pas besoin de le dire pour le faire remarquer.  

Psychique
« Hiiiiii ! » 

Craintif, tellement craintif ! Kester n'est pas du genre à se tenir droit face au danger. Ça lui arrive, mais rarement. Il n'aime pas le bruit, la violence... Un rien, même indéfinissable, peut le faire trembler. Et pourtant ! Qui pourrait croire que la poule mouillée, que vous pouvez apprendre à connaître, aime frapper, déchiqueter, réduire à néant les choses qui lui passent sous la main ? C'est sa façon d'évacuer le stress et les craintes qui lui nouent le ventre chaque jour. C'est un hobby dont il ne fait pas part ouvertement, sachez le. Il lâche ses nerfs quand il se pense seul. 

Outre son aspect de taré craintif, c'est une personne agréable, sachant tenir une conversation, que vous aurez devant vous. La dite conversation peut cependant stagner, ce n'est pas rare. Laissez le trouver ses mots et se mettre à l'aise, et ce sera comme s'il n'était plus méfiant ! Il peut être étonnant de le voir s'exprimer avec clarté, sans anicroche, comme un orateur confirmé... Bon, c'est un peu exagéré, retenez qu'il est capable de  parler normalement. Et s'il parle avec ou sans difficulté, ça ne change rien au fait que ce n'est pas sa passion. Il se force lorsqu'il est avec quelqu'un, conscient qu'entretenir des relations est une chose importante. 

Les choses importantes, nous devrions les mentionner ! Kester est quelqu'un de très économique. Il n'aime pas gaspiller et accorde du crédit à l'effort de l'économie. On ne dépense pas inutilement, on garde l'argent le plus longtemps possible, on essaye de tenir un temps considérable avec un objet ou aliment précis... Ce n'est pas qu'il est avare, simplement que sa jeunesse lui a donné des automatismes qu'il ne peut pas perdre. Il n'est donc pas compliqué niveau nourriture. Bon ou pas, si ça se mange, c'est bien ! Ça ne l'empêche pas de tirer la grimace quand il touche aux aliments ou boissons qu'il n'apprécie pas, comme le riz, ou le coca. S'il devait définir un aliment préféré, ce serait les crêpes, il en raffole plus que tout.  

Soyez certains qu'il voudra être enterré avec ses bouquins ! Monsieur est passionné de littérature, il aime perdre des heures à dévorer ses livres. La bibliothèque ne doit plus avoir de secret pour lui, tant il fouille les étagères de fond en comble. Parlez de ça avec lui, et vous oublierez son visage apeuré ! Il aime tous types de lecture, mais privilégie la science-fiction, l'horreur. 

Ce n'est pas parce qu'il est trouillard que l'on peut profiter de lui. Il rend service, en revanche, il essaie de refuser calmement lorsque ça l'embête. Ce n'est pas une affirmation à faire, mais... Il peut être une victime idéale. Il peut, mais attention ! Il sait se débrouiller pour faire peur ! Quand il prend son courage à deux mains, qu'il s'arme de bravoure jusqu'aux dents... Ce n'est pas toujours le peureux que l'on peut voir.
avatar
Furu Sakine
773
Scorpion

Feuille de Personnage
Maîtrise des Pouvoirs:
80/100  (80/100)
Première Impression Donnée:
Relations:
MessageSujet: Re: Cimetière Sam 5 Juil - 21:35

Bienvenue sur l'Orphelinat Sanada ! (Eeet oui, encore une fois ! Wink )
Pour moi, ta fiche a l'air d'être en ordre. Bien écrite, plutôt longue et jolie.

Un nouveau jeune homme dans l'enceinte de l'établissement ne pourra être qu'un magnifique plus pour ces lieux ternis par l'obscurité des années.

On attend le passage d'un second admin pour confirmer mes propos et tu seras validé O/

Bonne chance.




" Tu es ma lourde chaîne d'étoiles
Je pourrais devenir le mal personnifié si tu le désires
Je me fiche de ce qu'il arrivera désormais, mon cœur
Tant que je peux voir à nouveau ton doux sourire
"
avatar
Kester Torrance

Feuille de Personnage
Maîtrise des Pouvoirs:
10/100  (10/100)
Première Impression Donnée:
Relations:
MessageSujet: Re: Cimetière Sam 5 Juil - 22:03

Re Merciii ♥
avatar
Kate Yokune
33
Cochon Scorpion
Calme

Feuille de Personnage
Maîtrise des Pouvoirs:
30/100  (30/100)
Première Impression Donnée:
Relations:
MessageSujet: Re: Cimetière Sam 5 Juil - 22:08

Hellcome !
Une p'tite victime, sympa ♫




Maybe someday you'll look up,
And, barely conscious, you'll say to no one:

"Isn't something missing?"
avatar
Kester Torrance

Feuille de Personnage
Maîtrise des Pouvoirs:
10/100  (10/100)
Première Impression Donnée:
Relations:
MessageSujet: Re: Cimetière Sam 5 Juil - 22:23

Merci ♥
J'ai peur D:
avatar
Raidoh Momoji
252
Scorpion

Feuille de Personnage
Maîtrise des Pouvoirs:
25/100  (25/100)
Première Impression Donnée:
Relations:
MessageSujet: Re: Cimetière Dim 6 Juil - 13:50

[postbg=http://img15.hostingpics.net/pics/336946PAPEL.png]Bienvenue,

Tu n'as pas indiqué si tu préférais suivre tes cours en journée ou en nuitée :°)

Je n'ai rien trouvé qui m'ai turlupiné mis à part peut-être au début, le " Et " en trop.

' Kester Et Maman et Papa ils sont partis... ' Il n'y aucune séparation entre les deux idées..

Cela porte donc à confusion au début. Avant de comprendre plus tard qu'il est lui même Kester en réalité.


~ Code de Lecture : *Pensées* ''Action'' - Dialogue - Narration..



avatar
Kester Torrance

Feuille de Personnage
Maîtrise des Pouvoirs:
10/100  (10/100)
Première Impression Donnée:
Relations:
MessageSujet: Re: Cimetière Dim 6 Juil - 13:53

Merciii !

Il n'y avait rien pour l'indiquer, je savais pas où le mettre x)
Donc ce serait en journée !

Je retire le "Et", alors ?
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Cimetière

Cimetière

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» Cimetière de Konoha
» [Cimetière] Funéraille d'aurore
» Cimetière
» Le gardien du cimetière appelle la police
» Cimetière de Godric's Hollow

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Orphelinat Sanada :: L'Administration :: Dossiers d'Admission-