AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez|

Aisu no Sekai, watashi no memory (Zune)

avatar
Nataku Momoji
252
Scorpion
La cantiiiiiiiiine !!! *w*
Heu... Bah... Heu... De bonne humeur... Je crois...

Feuille de Personnage
Maîtrise des Pouvoirs:
25/100  (25/100)
Première Impression Donnée:
Relations:
MessageSujet: Aisu no Sekai, watashi no memory (Zune) Dim 17 Aoû - 10:39

J'avais froid... La neige avait fondue autour de mes doigts, dans mes cheveux, mais la sensation ne voulait vraiment pas passer. Enveloppée dans ma couverture, le visage tout enfoui en dessous, je grelottais. Juste deux yeux, mes deux yeux, qui dépassaient et mon front qui me glaçait la tête.
Grimace. Le monde est flou. Je ne suis pas encore sûre d'être totalement de retour. Mes doigts tremblent.
Je secoue la tête jusqu'à ce que les perles gelées s'envolent toutes de mes cheveux.

J'ai la tête qui tourne.
Les souvenirs sont vagues et s'effacent avec chaque seconde que je perds. J'ai peur qu'ils ne s'en aillent totalement alors je me répète chaque image que j'ai vu, dont je me rappelle encore, et me la repasse encore et encore. J'en ais fait une petite histoire, j'ai mis des mots dessus, mais même elle s'efface.
Mes doigts se frottent à la couverture, pour se réchauffer. J'entends encore la voix de mamie qui m'appelle. "Réveille-toï, ouvre les yeux ! Mais où est-ce que tu étais passé ?"

Mes cils se ferment douloureusement sur les débris du froid. La chambre temporaire de l'infirmerie me parait floue, diffuse. Je suis partie trop loin. Je me rappelle de bras tendus vers moi.

" Hein ? Mais ce n'est qu'une gamine ! "

Je suis dans cette même couverture, téléportée des années lumières de kilomètres plus loin. Autour de moi, le vide d'un territoire que je ne connais même pas. La neige tombe telle une averse et je m'enfonce dedans en marchant. Je n'y vois rien sinon du blanc, du blanc et du blanc.
Alors je me traine du mieux que je peux et m'enterre dans une sorte de grotte où je me ramasse en attendant que quelqu'un vienne à mon secours.
Le temps passe, je ne sais pas vraiment combien de temps mais j'ai pleure. J'attends, j'attends, j'attends et j'espère, l'estomac noué, les larmes gelées dans les yeux. Je sanglote.
C'est quand j'ai entendue une voix que j'ai compris que ça allait s'arranger. La personne, c'était un garçon. J'aperçus une masse blonde qui devait être ses cheveux.
Par instinct, je me suis mise à gémir pour éviter de mordre. La queue entre les jambes, roulées en boule, je me mis à pleurer doucement, pour apitoyer. J'étais épuisée et j'avais besoin d'aide, pas de mordre.
Il m'a pris dans ses bras. Il y avait quelqu'un derrière lui, une fille.

J'ai été déposée dans une voiture et je me suis endormie. Il y faisait plus chaud qu'à l'extérieur où je me rendais vaguement compte qu'une tempête de neige faisait rage.

" J'ai fini de vérifier la zone. Il n'y a personne d'autre qu'elle ici. "




Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ There is a sky, eluminating us,
Someone is out there, that we truly trust,
There is a rainbow, for you and me,
A beautiful sunrise, eternally. Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ
avatar
Zune De Laudreuil
352
Scorpion

Feuille de Personnage
Maîtrise des Pouvoirs:
75/100  (75/100)
Première Impression Donnée:
Relations:
MessageSujet: Re: Aisu no Sekai, watashi no memory (Zune) Dim 17 Aoû - 19:06

J'chuis pas du genre à sauter dans le premier avion dès qu'on m'annonce qu'une personne de la famille a eu des bricoles. J'le suis pas non plus à m'inquiéter ou à bouger le moindre doigt en cas de soucis mais ce que m'a dit ma reum au téléphone, j'ai pas pu passer à côté.
A l'origine ? Une sombre histoire. Visiblement Nutty se serait un peu trop frottée à un gars maîtrisant la téléportation et le boy, en ayant marre de l'agressivité de la demoiselle, l'aurait envoyé paître à l'autre bout du monde, paumant par ce fait l'expérience qui suivait la cousine.
Le même gars a été amplement torturée par maman, qui sait se montrer persuasive si elle le veut, et voilà qu'il nous ramène une Nate congelée !
Je sais pas si une glace à la Nate serait bonne et perso, j'en ait tellement rien à foutre...

" ...Mais ce n'est pas tout. Elle aurait vu Ken Wolfberg là-bas. "

Okay, c'est tout ce que j'avais besoin de savoir.
Autant dire que c'est plutôt intéressée que je défonce les portes successives de l'Orphelinat pour débarquer dans la salle où la fille de ma sœur est maintenue en décongélation.

- S'lut. Je fis un effort surhumain pour éviter de l'insulter ou de sauter directement dans le vif du sujet, même si c'était bien la seule chose m'intéressant. 'Parait que t'as croisé du blond pendant ton voyage ? Comment il va, bordel ?!

...Puis, comment ça se fait qu'il est en vie ? J'lui ait un peu arraché le cœur, là !
Ce qui fait que je suis à ce point troublée ? Oh, une toute petite histoire de rien du tout. Nannan j'vous jure, c'est juste un ami d'enfance que j'ai eu à exécuter moi-même il y a six mois et dont j'ai conduit le fils au trépas il y a trois semaines... Pas de quoï...
Heu c'est vraiment trop gros comme mensonge là. Putain Nate tu te secoues de me raconter ce truc ou je réponds plus de rien ! Mes souvenirs me bousillent le crâne, mon geste fatal me réveille la journée en sueur et la disparition de Bel' me plonge dans une apathie proche de la folie... Alors avec les Wolfberg, on plaisante plus ! Maintenant c'est du sérieux.
avatar
Nataku Momoji
252
Scorpion
La cantiiiiiiiiine !!! *w*
Heu... Bah... Heu... De bonne humeur... Je crois...

Feuille de Personnage
Maîtrise des Pouvoirs:
25/100  (25/100)
Première Impression Donnée:
Relations:
MessageSujet: Re: Aisu no Sekai, watashi no memory (Zune) Lun 18 Aoû - 12:54

- S'lut. Je redresse la tête, regardant la fille en face de moi. Mes pupilles retombent doucement vers le bas, je suis épuisée. Ce qu'elle fait là, je le sais très bien. Une main passe dans mes cheveux gelés qui craquent quand je les touches. J'entoure une mèche autour de mon index. Je n'ai pas envie de lui répondre. 'Parait que t'as croisé du blond pendant ton voyage ?

J'hoche doucement la tête. Bien... Je suppose que ça va continuer tant que j'aurais pas répondu. Mais c'est gênant, j'ai pas envie de le faire. Je grogne doucement.

- Je savais, tu sais, que t'allais venir. C'est parce que c'est un esclave c'est ça ? Crois pas que je t'aiderais à le retrouver.

Car tout ce que j'ai, elle l'a aussi. Ça a toujours été ça, notre malédiction. Lancer une pierre dans un lac pour faire des ricochets et toucher l'autre à chaque fois, sans même l'avoir fait exprès. Je n'aime pas Zune car elle m'empêche d'avoir vraiment quelque chose à moi. Tout ce que je connais, elle le connaissait déjà.
Mais je ne l'attaquerais pas, je ne me battrais pas. Ça ne sert à rien de toute façon et je suis trop faible. Je n'ai qu'une envie, celle de me reposer.

Ces quelques jours pendant lesquels j'ai disparu...

" Elle a de la matière onirique sur la peau, c'est ça qui a affolé le radar. "

" D'où est-ce que tu viens ? "

D'où... Je viens ? Aucune idée. Petit à petit la sensation glacée s'estompe. Je me réchauffe et avec cela, mes gestes deviennent plus fluides, plus vivants. Ma vue devient un peu plus nette. Je n'ai pas lâchée ma couverture, je ne la lâcherais pas. Elle me tient lieu de doudou et j'en ais besoin.
Je me rappelle m'être disputée avec ce garçon et avoir tenté de le mordre. Puis je me suis retrouvée là, c'est tout.
Ils habitent dans une immense forteresse qui semblent faite en glace. Pourtant, à l'intérieur, il ne fait pas froid. Ils gardent leurs manteaux en dedans. Je n'ai pas la force de reprendre ma forme de louloute et pas le courage non plus car j'ai peur de leur réaction. Pourtant, avec de la fourrure, j'aurais moins froid et mon pelage me protégerait.
Il y a tout un laboratoire d'observation mais ça n'est pas comme celui où maman travaille. C'est moins... Effrayant. Là-dedans il y a des analyses de diverses substances bizarres. J'ai l'impression d'être comme dans ces livres là, là où y'a le père noël.
Le... Pôle Nord c'est bien ça ?

Je les regarde s'activer. Quand ils ne travaillent pas ou ne sortent pas dehors, ils restent à la maison. Ils sont trois. Il y a cette fille aux cheveux rouge, ce garçon qui ressemble à tonton et le garçon qui m'a tendu les bras. Sa peau est abîmée à certains endroits aussi il la recouvre de bandages. Je crois bien qu'il s'est fait mordre par un Zombie mais vu qu'il m'a recueillie, je n'ose pas le lui dire. Puis il n'a pas l'air méchant. Je reste sur mes gardes quand même.
La nuit, je me roule en boule au pied de son lit. Il s'appelle...

Le temps passe. Quand je m'ennuie, je cours de l'un à l'autre, à travers tout ce qu'ils appellent 'la base'. Les garçons sont souvent ensembles, la fille, toute seule. Courir me réchauffe.

- Ne, madame ! Où est-ce que je suis ? Je tire sur sa manche. Elle se retourne.
- A Dreadful.
- Ano ne... Mais.. Mais...

Le langage est pas le bon. Et Dreadful ? Connais pas. C'est loin de la maison ? Mes yeux s'emplissent de larmes. Je veux rentrer. C'est bien, ici et j'ai l'habitude d'être loin de la maison quand je vais en stage à Fantastica, mais Raidoh me manque vraiment. Yui aussi. Quand je suis ici, j'ai l'impression d'être perdue à jamais, de disparaitre petit à petit de ma précédente existence.




Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ There is a sky, eluminating us,
Someone is out there, that we truly trust,
There is a rainbow, for you and me,
A beautiful sunrise, eternally. Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ
avatar
Zune De Laudreuil
352
Scorpion

Feuille de Personnage
Maîtrise des Pouvoirs:
75/100  (75/100)
Première Impression Donnée:
Relations:
MessageSujet: Re: Aisu no Sekai, watashi no memory (Zune) Lun 18 Aoû - 13:23

Ma nièce est dans un piteux état. Je tire une chaise à moi d'un soupir. Pas que la position reflétant une certaine dominance me gêne, juste que je sais que ça va être dur de lui faire cracher le morceau si je la fous mal à l'aise. Un peu de pression mais pas trop.

- Je savais, tu sais, que t'allais venir. C'est parce que c'est un esclave c'est ça ? Crois pas que je t'aiderais à le retrouver.

Outch le cliché. Bon c'est mal parti là. Allez, allez, de la diplomatie, Zune.

- C'est un ami. Tiens ? Ma voix est plus douce que prévu. Ca doit être car ça touche de la vieille histoire. En tout cas, y'a un peu plus de chance qu'elle me croie, du coup. Je viens par pour te demander une carte -en fait, si- , tout ce que je cherche à faire c'est savoir si je peux l'aider. Je te le promets.

Elle est chiante, sérieux. Combien de temps va-t-elle rester à rêvasser pendant que j'essaie d'en savoir plus ? Bon, oui, j'chuis pas tout à fait sincère non plus. Ce qui me tracasse c'est pourquoï il est encore en vie si je lui ait arraché le cœur. C'est pourquoï il m'a piqué Turold et c'est pourquoï ce con m'a attaqué, l'autre fois, alors que je défendais le petit Anakin ?
Genre je serais imprévisible mais mon seul ami d'enfance se mettrait à essayer de me tuer sans véritable raison ?

Et merci ! Mais j'passe pas mon temps à courir après des esclaves. Bien que Ken soit pas un exemple de liberté non plus. Mais ça a foutrement rien à voir...! Juste que c'était le seul à avoir un peu cru en moi alors voilà...

" T'en fais pas, j'vais t'évader ! "

- S'il te plait, aide-moi. Y'a très peu de choses que je ferais pas contre un tel service. et ces choses-là, elles touchent à la Famille. Genre au truc sacré que Furu arrête pas de répéter. Sinon, demande-moi de cramer ma baraque, de pendre Sin -quoïque je sais pas comment je m'y prendrais, là !- ou d'aller m'enterrer au fond d'un puits, je dirais oui. Exterminer une région ou devenir bénévole pour l'association des hybrides en danger me gênera franchement pas comme condition. D'un coup, une idée me frappa. Puis tu sais, il fait partie de la Famille. Dis-je doucement.
avatar
Nataku Momoji
252
Scorpion
La cantiiiiiiiiine !!! *w*
Heu... Bah... Heu... De bonne humeur... Je crois...

Feuille de Personnage
Maîtrise des Pouvoirs:
25/100  (25/100)
Première Impression Donnée:
Relations:
MessageSujet: Re: Aisu no Sekai, watashi no memory (Zune) Lun 18 Aoû - 18:47

Je regardais le lit, perdue dans mes pensées. J'aurais aimé appeler à l'aide mais ç'aurait été faire beaucoup de raffut. De plus, je savais que je n'avais pas grande chance tant que Raidoh n'arrivait pas.

- C'est un ami. Je redressais la tête.
- Menteuse. Soufflais-je.
- Je viens par pour te demander une carte, tout ce que je cherche à faire c'est savoir si je peux l'aider. Je te le promets.
- Il n'a pas besoin d'aide.

J'étais calme mais je n'avais pas envie que cela s'éternise. Je voulais qu'elle réalise que ça ne servira à rien de m'embêter plus longtemps et qu'elle s'en aille.

- S'il te plait, aide-moi. Y'a très peu de choses que je ferais pas contre un tel service. Je frissonnais face à l’acharnement dont elle faisait preuve. Puis tu sais, il fait partie de la Famille.
- Nyu ? La famille ? Je clignais quelques fois des yeux et me remis à grelotter. Il fait vraiment trop froid, ici... Monter, monter encore plus la température ! Voilà ce qu'il faut faire. Alors tu n'as pas le droit de lui faire du mal. Déclarais-je sèchement, sévèrement. Un instant, quelques secondes. Je fermais les yeux et secouais la tête. Non, non ! C'est un piège j'en suis sûre. Si je le lui dit, il va mourir.
Ils meurent tous quand elle les approche. Dreadful. Finis-je par articuler péniblement. Ils sont à Dreadful. Mais je te jure que si tu lui fais du mal... Je la fixais droit dans les yeux, bien que ma vue était toujours floue. Je me vengerais. Très fort. Car c'est un ami à moi aussi.

J'étais dégoutée d'avoir perdu. J'aurais pu, c'est sûr, me battre plus vaillamment mais je n'y étais vraiment pas arrivé. Je suis bien trop fatiguée, il faudrait que je dorme. Un peu. Avant. Mes paupières se refermèrent toutes seules et je finis par m'endormir complétement.




Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ There is a sky, eluminating us,
Someone is out there, that we truly trust,
There is a rainbow, for you and me,
A beautiful sunrise, eternally. Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ
avatar
Zune De Laudreuil
352
Scorpion

Feuille de Personnage
Maîtrise des Pouvoirs:
75/100  (75/100)
Première Impression Donnée:
Relations:
MessageSujet: Re: Aisu no Sekai, watashi no memory (Zune) Lun 18 Aoû - 19:23

Eh bah voilà, on y est. Je répondis un 'oui oui' fatigué à l'albinos et notait bien toutes les infos. Dreadful ? Sérieux ? Cetrucdemalade ? Nan. Nan. Nan nan nan nan ! Je n'irais pas dans le coin infesté de Zombies pour y chercher Kenou !
Bordel mais qu'est-ce qu'il fout là-bas ? Comment il a pu seulement se retrouver là-bas ? Il va se faire dévorer tout cru !
A moins que.

" Je me vengerais. Très fort. Car c'est un ami à moi aussi. "

A moins que.
Non.
...Sérieux ? Il est sérieux là ? Il serait juste un Zombie ? Donc je résume le topo : Mon meilleur pote de quand j'étais gosse ? Zombifié ? Urg. Bon au moins je risque pas de le perdre à nouveau.
Ouais mais nan mais nan. Genre comment il a fait son coup ? Il s'est fait mordre ou bien ? Ou bien un salopard de Nécromancien l'aurait ramené ? Genre Malik ? Ouais car je vois pas d'autres sal... Ou ce con de Devil. -J'devrais vraiment arrêter de me faire des ennemis parmi les Nécros'-. Moi qui m'étais levée, je dus me rassoir car j'avais la migraine. Non c'est qu'une théorie tout ça. Pourtant Nutty a précisé qu'il n'avait pas besoin d'aide et excuse-moi princesse mais d'où est-ce qu'on a pas besoin d'aide lorsqu'on est paumé sur l'île aux Zombies hein ? Parce que bon, bref, c'est que ce genre de bestioles ça bouffe un peu notre cerveau et ça adore ça !

Et même s'il est plutôt balèze à la course, je le vois trèèèèès mal faire style il est tranquille si des Zombies en ont après sa tronche.

Kenou, un Zombie ! Et pourquoï pas Raidoh un Vampire ? Hein ? Mais pourquoï pas ! Tssk on aura tout vu.

Je tente de me calmer mais je rage un max. Sérieux, comment une telle chose a pu arriver ? Comment j'ai pu à ce point foirer mon rôle de grande manitou qui sait tout ? Comment j'ai pu oublier à ce point quelqu'un d'aussi haut dans mon affection comment... Comment j'ai pu oublier Ken.
J'm'en veux. J'm'en veux atrocement. Merde.

- Nan mais chérie, je t'explique le truc : C'était pas un Zombie à la base. Crachais-je, écœurée. C'était pas un assassin non plus ni encore un héros qui va secourir les albinos en danger. Donc tu vois, y'a un gros soucis là. Un énorme soucis même. T'as pas une p'tite idée de comment il en est arrivé là ? Est-ce qu'il a la gueule toute verte ? Qu'est-ce qu'il faisait là-bas ? Il coursait des cerveaux ?
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Aisu no Sekai, watashi no memory (Zune)

Aisu no Sekai, watashi no memory (Zune)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Recherche de Nate Aisu: Shabondy
» L'interview Véridique d'Antharia Aisu!
» Naoki Aisu
» Sekai Okashi
» watashi wa.. watashi wa.. wakanai.....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Orphelinat Sanada :: Le Lycée Attenant :: Aile Gauche :: Infirmerie-