AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez|

A New Dawn (Pv Furu)

avatar
Invité
Invité
MessageSujet: A New Dawn (Pv Furu) Jeu 26 Juin - 8:06

Il faisait nuit noir et un humain n'y aurait pas vu à deux pas. Heureusement, le jeune Belphégor n'était pas humain. Ses dons combinés de vampire et de lycanthrope lui permettaient de voir clairement à travers le terrain déserté. Il savait qu'à trop chercher la confrontation, il allait en périr. Mais qu'importait ? Le doux souvenir de Lysia traversa ses veines et il s'immobilisa, un instant, les yeux dans le vague et le cœur plein de chagrin. Avait-il donc une raison de vivre ? Non, pas la moindre ! Ainsi valait-il mieux continuer, se battre et probablement mourir. La fin l'importait plus, mais le début avait été trop éprouvant.

' Sale chien ! ' ' immondice ! ' hurlaient des voix dans sa tête, méandres des jours égarés. Son passé s'effritait à une vitesse faramineuse, se superposant au présent qui lui échappait. Il se rappelait les coups, l'humiliation, la haine qui l'avait mené à ça.
A tuer.
Il ne pouvait vivre sans tuer. Il ne pouvait avancer sans lutter. Un vague instant, il avait bien crut pouvoir mener une vie paisible et heureuse, mais la perte de son aimée lui avait rappelé qu'il n'était pas fait pour cette sorte de bonheur. Lui ne connaissait, au fond, que l'euphorie éprouvée à l'instant où la mort venait... Chez sa victime ou chez lui. Ces montées d'adrénaline, qui avaient été son lot quotidien depuis sa plus tendre jeunesse, lui manquaient terriblement. Il s'agissait de vieilles amies, les seules probablement qu'il eut en ce monde. Car il ne pouvait faire confiance à personne.

' Belphégor Wolfberg '. Quelle drôle d'identité ! Si c'en était une, ça n'était pas la sienne. Lui c'était 'le chien', 'l'esclave', pas la peine de chercher plus loin. Il n'avait jamais quémander à avoir un prénom, et encore moins à avoir un nom. C'était celui de sa mère qui s'était imposé, tel quel, alors qu'il lui avait fallut quelque chose à ajouter derrière son nom d'esclave. A peine ce nom fut-il utilisé qu'il se trouva alors harcelé par des hordes d'assassin, venues le punir de l'entaché. Par simple esprit de contradiction, l'Inu l'avait alors gardé.
Il avait connu les geôles Wolfberg, il avait été torturé par sa propre famille. Il avait été utilisé par elle, manipulé et forcé à tuer. Mais cela ne l'avait pas surpris. Il ne faisait confiance en personne, ne croyait personne capable du meilleur. Il se sentait alors seul, perdu dans un monde sans qualités, écoeuré par ces êtres le peuplant.
Sa famille, las de chercher à l'utiliser, essayait désormais de le tuer.

Bien ! Qu'elle le fasse ! Il n'en était pas à ça près ! Elle allait voir ce qu'il en coûtait d'affronter le chien de garde de l'asile Redemption !

L'Inu s'était jeté dans la gueule du loup, confiant quant au fait que l'issue du combat lui plaira de toute façon. Tuer ou être tué, les deux ont leur bons côtés. Il comptait bien sûr atteindre l'immense grille et la démolir de ses pieds, mais il n'eut pas le temps de le faire que les assassins appartenant à cette famille arrivaient déjà en trombe.
Une partie se jeta sur l'Inu, mais il les envoya voler d'un revers du bras. Il s'attaqua ensuite aux rangs suivants.
Il aurait été spectaculaire d'assister à pareil combat. Loin des civilitudes habituelles l'on voyait là un chien enragé, ayant repris sa position initiale d'à quatre pattes pour mieux se battre, mordre et déchiqueter. Ses puissantes mâchoires arrachaient avec délectation chair et membres des ennemis alentours. Évidemment, les sbires n'étaient pas en reste et si la plupart étaient de pauvres hybrides servant de chair à canon, une bonne partie étaient des lycanthropes aguerris. Bientôt surpassé par le nombre, le corps de Belphegor se fit piétiner par ces bêtes enragés. L'une d'entre elles planta ses griffes dans sa gorge, s'apprêtant à arracher la tête de l'assassin...
avatar
Furu Sakine
774
Scorpion

Feuille de Personnage
Maîtrise des Pouvoirs:
80/100  (80/100)
Première Impression Donnée:
Relations:
MessageSujet: Re: A New Dawn (Pv Furu) Jeu 26 Juin - 9:10

Zune venait de m'envoyer un nouvel arbre généalogique, construit par cette chère Wakai. Dans le placard du local réservé à la psychologue, j'accrochais à l'immense mur une autre feuille au format A2, retraçant encore une partie de notre histoire. Je ne pouvais m'empêcher de me sentir pleinement fière de ce que nous étions, une immense famille s'étendant à travers les siècles !
Cette dernière concernait Cryssée, ma grand-tante. Les pistes étaient brouillées, la concernant. Il semblerait que quelque chose lui soit arrivé... Mais du moins son ADN avait-il été retrouvé quelque part. Mes doigts glissèrent du portrait de son fils, Ken Wolfberg, et descendirent d'un cran... Belphegor.

Nous savions tous que Belphégor avait un lien avec notre famille de part sa mère, Salsifi. Mais désormais, connaissant enfin son père, il nous apparaissait bien plus proche. Sa mère faisait partie de notre famille éloignée, pas Ken.
Zune n'avait pas joint de commentaires à la lettre, mais je me doutais qu'il lui était foncièrement désagréable de comprendre qu'un de ses amants était désormais protégé par notre loi.
Je fermais la porte du placard avec le sentiment du devoir accompli et retournais m'installer sur ma chaise, derrière mon bureau, attendant un quelconque élève. En général, ces derniers se succèdent mais aujourd'hui, cela semblait mort. Il fallait croire que la journée avait été trop belle pour permettre une quelconque déprime. Moi, hein, ce que j'en dis. Si tout le monde est heureux, c'est bien aussi.

Je retirais le papier d'un bonbon à la guimauve et le mis dans ma boite, le suçotant. Bientôt mes canines furent désagréablement collées. Voilà pourquoï les vampires boivent du sang et les lycans mangent de la viande ! Car ça ne colle pas les crocs.
Je sors mon agenda et pâlis. En immenses caractères, dans la page des rendez-vous, se trouvait la date d'aujourd'hui... Il fallait que j'aille rendre visite au Seigneur Donovan, en déplacement au château des Wolfberg !

Un... Rendez-vous... Officiel. Ce genre de choses qui ne peuvent définitivement pas s'oublier !
OH MON DIEU !
Enfin, je veux dire... Zut quoï !

Je quittais l'Orphelinat à tire-d'ailes, courant à travers les couloirs affolée et paniquée à la fois. De toute la vitesse dont je pouvais faire preuve, je me jetais dans mon château et courut à ma chambre où j'enfilais du mieux que je pouvais un de ces kimono de cérémonie. Je commençais déjà à partir lorsque je dû revenir sur mes pas... J'avais oublié la ceinture !
En retard et désorientée, je ne pensais pas vraiment à faire appel à un taxi. Ce n'est qu'à mi-chemin que je me rendais compte que la nuit sera écoulée avant que je n'arrive au lieu dit. Après tout le Japon, enfin, je veux dire Rosaire, c'est grand.
J'empruntais donc à la première écurie croisée l'un de ces chevaux vampirique, à la vitesse faramineuse. Monter dessus fut toute une épopée mais une fois les deux mains agrippées à sa crinière -je ne sais pas monter à cheval, que ça soit clair...- il se mit au trot... Mauvaise direction. Je réussis à maneovrer de manière à le lancer au galop dans la bonne direction et retint nombre d'éternuements. Je suis allergique aux chevaux...

Une fois arrivée sur place, un serviteur accourut pour me guider. Nous passâmes près d'une immense mêlée se trouvant devant le portail principal. Il m'enjoint de passer par la porte de derrière plutôt que de me mêler à 'ça'.
Je suis malheureusement très têtue. Et bien que la bagarre ne soit pas mon truc, il aurait fallut être stupide pour ne pas chercher à savoir ce qui se passait. J'écartais donc le malheureux domestique et lui assurais que je saurais trouver seule mon chemin. Je tenais mal sur mes getas mais je ne trébucha pas une seule fois.
Je m'approchais assez pour comprendre ce qui se passait.

Ce n'était ni une bagarre, ni une mêlée, mais un véritable affrontement. Un affrontement avec des morts, gisants au sol et... Belphegor ?
Quelle coïncidence. Enfin, c'est pour ça que ce côté de la famille me répugne, à chaque fois que l'on s'approche d'eux, c'est la catastrophe.


- Arrête. Ordonnais-je au lycanthrope tenant le novice de ma fille à sa merci. Il se retourna vers moi et grogna. Je grognais plus fort, il lâcha sa prise et recula, queue entre les jambes. C'était un soulagement que les années m'aient données une prestance aussi impressionnante. Je poussais un soupir de soulagement et m'approchais avec précautions du membre de ma famille. Ma main se tendit pour le relever. C'est une mauvaise idée d'être venu ici, Bel-san. Mais si tu restes près de moi, tu en sortiras indemne.

Rebrousser chemin ? Reconduire le Vampire en lieu sûr ? Impossible ! Il fallait au moins que je passe rendre mes hommages à Donovan, sans quoï je me mettrais la race entière des Lycanthropes à dos. Uw... Une sueur froide me paralysa rien que d'y penser. Haha... Non, il fallait aller lui rendre hommage sans attendre. Belphegor n'aura qu'à m'accompagner !




" Tu es ma lourde chaîne d'étoiles
Je pourrais devenir le mal personnifié si tu le désires
Je me fiche de ce qu'il arrivera désormais, mon cœur
Tant que je peux voir à nouveau ton doux sourire
"
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: A New Dawn (Pv Furu) Jeu 26 Juin - 9:41

A l'approche de la mort, Belphegor ne ferma pas les yeux. Il se contenta de fixer, son regard emplit de haine, son assaillant, comme s'il pouvait le tuer par ce geste. Le Lycanthrope enfonça plus profondément ses griffes dans la gorge du vampire et il crut bien sa dernière heure arrivée. Cela le fit étrangement sourire sous son masque de haine. Il était soulagé, il allait enfin rejoindre sa bien-aimée. La lutte éternelle allait prendre fin et il pourra alors se reposer de tout son saoul. Plus jamais personne pour intenter à sa vie, plus jamais à se battre pour survivre.

Mais tout fut mit en déroute.
C'était une nana, une grande perche habillée comme si elle allait voir le roi lui-même, qui s'était permise d'intervenir. Belphégor grogna tout autant que son assaillant, fâché d'être ainsi dérangé dans un moment aussi unique de sa vie.

Le Lycanthrope le libéra et Belphégor ne tarda pas à reculer vivement, les oreilles en arrière et l'air mauvais. Elle lui tendit la main et il l'esquiva comme s'il s'était agit d'une balle en argent.

- C'est une mauvaise idée d'être venu ici, Bel-san. Mais si tu restes près de moi, tu en sortiras indemne.

Bel-san ? C'était la meilleure ça ! Alors comme ça, elle le connaissait ? Il se releva de lui-même et fit encore un pas en arrière pour bien lui signifier qu'il n'avait aucune envie de sympathiser. Les autres assaillants s'étaient calmés. Visiblement la nana leur faisait peur. Genre elle avait pas l'air toute faible ? Tss, bandes de lâches.

- T'es qui ? Lâcha l'Inu, les sourcils froncés. Si elle voulait en faire son jouet, il n'allait certainement pas se laisser faire ! D'ailleurs, que voudrait-elle d'autre ? En ce monde, personne ne fait rien sans y avoir de l’intérêt. Quel intérêt avait-elle à sauver un pauvre clébard au visage à moitié défoncé par la baston précédente ? Et pourquoi resterais-je prêt de toi ?
Elle était totalement débile ou inconsciente ? Peut-être un peu des deux. Le 'san', de politesse, ajouté après son nom eut tout de même de quoi le faire sourire. C'était la première fois qu'on prenait la peine de l'appeler 'monsieur Bel' et il trouvait ça ridicule.
avatar
Furu Sakine
774
Scorpion

Feuille de Personnage
Maîtrise des Pouvoirs:
80/100  (80/100)
Première Impression Donnée:
Relations:
MessageSujet: Re: A New Dawn (Pv Furu) Jeu 26 Juin - 10:39

- T'es qui ? Sans perdre contenance face à ma main délaissée, je sentais cependant la situation s'endurcir. Que devais-je répondre ?
- Je suis de la famille. Risquais-je, un demi-sourire accroché aux lèvres. Du 'bon' côté de la famille. Précisais-je aussitôt. C'était dégradant pour le 'mauvais' côté de la famille d'être appelé ainsi, mais il fallait voir les choses en face.
- Et pourquoi resterais-je prêt de toi ? Il ne me facilitait décidément pas la tâche. Quelque peu ennuyée, je lui rétorquais...
- Car tu as encore à apprendre avant de mourir. C'est bien la première fois que je rencontre quelqu'un d'aussi ingrat ! Ne venais-je pas de lui sauver la vie ? Cela lui aurait-il brisé les côtes de me remercier ? Allez, suis-moi. Insistais-je. Tu ne regretteras pas ce que tu verras !

Sans prendre la peine de m'expliquer d'avantage, je le dépassais. Alors que j'arrivais devant les lourdes grilles, il ne suffit que d'un regard de ma part pour qu'elle se torde et s'ouvrent. Je passais dans l’entrebâillement crée et avançais tout droit vers les portes de la demeure. Arrivée à la porte principale, on m'annonça et j'entrais.
Je risquais un regard en arrière pour voir si Belphegor allait me suivre ou non. Dans tous les cas, je voulais plaider sa cause auprès du Seigneur Donovan. Cette chasse à l'hybride n'avait que trop durée !
Cela faisait longtemps que je n'étais pas entrée chez les Wolfberg. Je ne m'attendais donc pas au luxe auquel mes yeux étaient confrontés. C'était... Magnifique. J'en restais sans voix face à ces murs plaqué d'or qui étincelaient, illuminant la pièce et lui donnant des teintes surréelles. Partout se trouvaient du marbre et de l'ivoire. Au plafond pendaient de nombreux lustres en cristaux.
Je n'ai pas un goût sûr et je me doutais que d'aucun trouveraient la demeure (somme toute typée japonaise malgré la surdose luxueuse) un peu tape-à-l’œil. Mais j'aime assez tout ce qui brille.
J'avançais parmi la foule, mal-à-l'aise alors que pourtant, les invités s'écartaient pour me laisser passer. Du regard je cherchais le Chef de Meute Lycanthrope. Une fois celui-ci salué, je pourrais lui parler de Belphégor et ceci fait, repartir chez moi. Je n'avais pas pris mes précautions et commençais à sentir la fatigue poindre le bout de son nez...




" Tu es ma lourde chaîne d'étoiles
Je pourrais devenir le mal personnifié si tu le désires
Je me fiche de ce qu'il arrivera désormais, mon cœur
Tant que je peux voir à nouveau ton doux sourire
"
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: A New Dawn (Pv Furu) Ven 27 Juin - 13:24

De la famille ? L'Inu, méfiant, émit une grimace. C'était une Wolfberg... C'est à dire un piège. Il ne pouvait décidément pas faire confiance aux Wolfberg. Ils l'avaient bien trop trahi ! Il les haïssait. Il les maudissait. Il était ici pour les anéantir.

" Allez, suis-moi. Tu ne regretteras pas ce que tu verras ! "

D'un air dédaigneux, le chien cracha qu'il savait ce qu'il verrait. Qu'il l'avait déjà vu. Les tortures, la mort et la souffrance. Qu'il savait très bien ce qui se passait dans les caves infestées de l'illustre famille Wolfberg !
Cependant celle qui sentait le Lycanthrope avait l'air outrageusement confiante. Il ne se sentait pas à l'aise auprès d'elle, trop de gentillesse à laquelle il n'était point habitué. Quelque part, elle lui rappelait sa Lysia adorée. Cela lui donnait la nausée.
Il la suivit cependant, ne serait-ce qu'à cause des gardes qui n'attendaient que son départ pour achever leur travail. Pour l'achever, lui. Belphegor avait peut-être envie de mourir, mais quelque chose venait de se rallumer en lui. La curiosité. Pour paraître si sûre d'elle, surement que la Wolfberg était sacrément illuminée. Il lui tardait de savoir qu'est-ce qu'elle prenait pour vérité. Ne serait-ce que pour s'en moquer par la suite.
Leurs pas s'emboitèrent donc, bien qu'il ne quittait pas le giron de la femme. Tel un gamin un peu perdu, il n'osait pas s'en éloigner par peur du danger. Ils arrivèrent aux portes d'entrées et Belphegor manqua de faire demi-tour.

" Requiem-sama " Clama le garde à l'entrée pour annoncer la venue de la Wolfberg. Belphegor resta coi, se demandant s'il avait déjà entendu parler d'un tel nom. Pas qu'il s'en souvienne. Ce n'est que lorsqu'en entrant dans la demeure puant le luxe qu'une autre de ces invitées pompeuse s'approcha d'autre. Se jetant presque dans les bras de la femme, elle lâcha une phrase toute faite ressemblant à un "Furu-san ! Tu as pu venir !" et Belphegor tiqua alors.
Furu... La mère de Zune ! Un frisson désagréable le parcourut et sa main se plaqua contre son visage. Sur qui était-il tombé ?! Lui qui fuyait comme la peste cette fille aux cheveux rouges, voilà qu'il tombait sur sa génitrice ! Son degré de poisse était inqualifiable !

N'importe qui aurait admiré les décors. N'importe quel hybride aurait cherché à gratter de l'ongle un peu de ces murs dorés pour en revendre les poussières par la suite. Alors voilà où était passé l'argent nécessaire à la survie de l'autre partie de la population !
S'il en gardait un mauvais souvenir, il avait tout de même mémorisé les paroles de son ancienne maîtresse. Celle-ci adorait parler, se lancer dans des déductions vaseuses... Pour elle, il manquait à la fois de ressources et d'argent pour donner aux esclaves une vie décente. C'est pour cela que les hybrides sont esclaves, pour éviter d'avoir à leur donner ces ressources qui manquent. S'il n'avait jamais cru à cette théorie, à cet instant précis, il se dit qu'il y aurait un sacré ménage à faire chez les Wolfberg. Les reflets dorés lui brûlaient la peau, l'aveuglait.

Il suivait cependant comme un petit chien la femme qui lui avait tendu la main. Ses cheveux aux reflets acajou avaient une drôle d'apparence. A vrai dire, on n'aurait pas vraiment dit des cheveux. Il lui fallut quelques secondes pour réaliser... Une hybride ? Non ! Impossible. Une hybride ne serait jamais admise ici, dans le reflet de l'horreur étranglant les autres nations.
Tous deux finirent par s'arrêter en face d'un homme immense, aux longs cheveux blanc. Ses traits, durcit et ses yeux sévères poussèrent le jeune hybride à reculer de quelques pas, se cachant derrière Furu. Il se maudissait d'être venu ici.
avatar
Furu Sakine
774
Scorpion

Feuille de Personnage
Maîtrise des Pouvoirs:
80/100  (80/100)
Première Impression Donnée:
Relations:
MessageSujet: Re: A New Dawn (Pv Furu) Lun 7 Juil - 5:04

Je n'arrivais pas à me débarrasser du sentiment de gêne qui m'avait envahi au moment d'entrer dans cette luxueuse maison. Parmi la foule, l'on paraissait étouffer. J'étais du moins contente d'y retrouver des visages familiers. Je détestais secrètement beaucoup de Wolfberg. Leurs méthodes, malhonnêtes, n'avaient que faire des vies qu'ils lésaient. Je m'étais réjouis lorsque Nekotopia, leur ville, s'était effondrée tel un château de cartes mal-façonné. Le nombre de morts, cependant, suffit à me rappeler à l'ordre. Détruire les Wolfberg revenait à faire intervenir l'armée, qui détruirait encore plus de personnes.
Cela faisait longtemps que je ne me mêlais plus du sort des autres. Ma famille et Sanada... C'étaient les seules choses que j'avais décidé de protéger.


- Furu-san ! Tu as pu venir !

Darcia, une jeune héritière, me saluant. Je tentais de lui répondre en lui rendant un sourire chaleureux.

- Eh bien... Oui. Je réussis assez bien à cacher que je balbutiais. Et toï ? Manquais-je de lui rétorquer avant de me rendre compte que lui retourner la question aurait été stupide. Je suis contente de te voir également. Elle n'avait pas dit ça et, un peu surprise, se redressa de toute sa taille et me tourna le dos pour aller saluer d'autres invités. J'étais fatiguée de ma bévue. Pas gênée, non, mais fatiguée. Cela m'arrivait encore quatre fois par jours et pourtant, j'avais eu sept cent ans et demi pour me corriger !
Pour me rattraper, je tentais de sourire un peu à Belphegor. Je l'avais entre-aperçu au massacre de ma fille, il y a deux ans. Depuis, le petit novice avait énormément changé. Je voulais qu'il prenne ses marques pour ne pas dégager une impression de faiblesse face aux lycanthropes, sensibles à cela. Si Bel se tenait en leader, il n'aura aucun mal à s'imposer. Qu'importe leurs préjugés, j'étais là pour l'aider !

Nous arrivâmes tous deux à Donovan Wolfberg, Chef de Meute Lycanthrope pour encore... Trois mois ? Hé, c'est que le temps passait vite ! Mais pour le moment, c'étaient bien les Wolfberg qui avaient main-mise sur cette race dite indomptable. J'espérais au fond de moi que le prochain Chef de Meute sera un Sakine.
Il y aurait eu deux solutions pour Belphegor. La première aurait été de se cacher ces prochains mois en attendant que le pouvoir de ces ...Personnes fausses pour la plupart soit diminué par le changement de chef. La seconde était celle-ci. Obtenir sa grâce permettait tout bêtement que la famille cesse de l'embêter.

Je n'étais pas une proche de Donovan. Aussi, quand ce dernier me vit, il se peut qu'il se demanda qui j'étais. Quelques instants de gêne plus tard, voyant que personne n'allait faire l'effort de me présenter, je m'inclinais légèrement.


- Je m'appelle Furu S. Requiem. Je viens en porte-parole de ma meute.

Meute, mauvais terme. Nous étions une famille de Vampires. Si la personne à côté de lui se vexa, croyant à une mauvaise caricature, Donovan sembla me reconnaître et n'afficha qu'un air vaguement surpris. Après tout, n'étais-je pas en partie de sa race ? D'un signe de tête, il me fit signe que je pouvais disposer. En temps normal, je me serais empressée de décamper très loin, de rentrer chez moi. Mais j'étais décidée à faire un effort. Ma B.A., en quelque sorte. Je voudrais parler du cas du ci-présent Belphegor Wolfberg ! Lâchais-je, empressée et intimidée. L'acharnement dont fait preuve la meute à son égard est intolérable ! ...Outch. Fermant un oeil, effectuant inconsciemment une grimace, je me rendis bien compte que j'avais perdu de vue l'horizon de politesse. J'aurais dû faire venir Requiem. Il se serait tellement mieux débrouillé...




" Tu es ma lourde chaîne d'étoiles
Je pourrais devenir le mal personnifié si tu le désires
Je me fiche de ce qu'il arrivera désormais, mon cœur
Tant que je peux voir à nouveau ton doux sourire
"
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: A New Dawn (Pv Furu)

A New Dawn (Pv Furu)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Dawn Of War II
» Dawn of war 2 Retribution
» Nouvelle extension de Dawn of war 2
» SAGA TWILIGHT- Twilight, New Moon, Eclipse, Breaking Dawn
» [Achat] -U- Je cherche équipement Narrow et Dawn

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Orphelinat Sanada :: L'Extérieur :: Terrain désert-